Jam-Clown-Danse singulière 8-16 nov

animé par Maëlle Perroto
« Envie de mélanger ces trois espaces là!
Qu’ils se rencontrent et se découvrent davantage.
Qu’ils se nourrissent l’un l’autre, l’un contre l’autre, dans la transversalité.
Que ces langages s’interpénètrent et s’interpellent…
 
Un simple cadre posé pour lancer chacun de ces trois espaces/temps.
Puis laisser faire l’émulsion, laisser jaillir l’émergence, émerger les évidences.
Se perdre dans les lignes qu’on croyait droite, prendre une diagonale à l’angle d’un rond-point, sauter en bas, plonger en haut…
Date : du 8 au 16 Novembre  (arrivée de dim 8 fin d’aprem, départ le dim 16 fin d’aprem)
 
Lieu : Faragous, Camarès (Aveyron, 12)
 
Tarif : entre 250 et 280euros/semaine (selon les moyens et le nombre de participants: max 15 personnes)
 
Hébergement: entre 14 et 18 euros/nuit (chambre ou dortoir partagé)
 
Nourriture: Auto Gestion!
 
La Jam:
Un espace d’improvisation individuelle et collective, où les langages dans l’expression artistique, se rencontrent, s’explorent à tâtons, relationnent, se mêlent ou s’emmêlent, au service de ce que nous créons ensemble, dans un espace et un temps donné. 
Le langage premier est celui du corps, et plus spécifiquement de ce qui vient à se danser, pour chacun.
D’autres langages peuvent prolonger la traversée individuelle et collective: chant spontané, musique live, dessin, écriture…
Le « contact » dans la danse peut s’inviter, il est même une tangente essentielle, pour rencontrer l’autre autant dans sa structure, que sa sensibilité, ses dynamiques, ses matières, ses énergies, son regard et autres aspects, couches, et sous-couches des « corps en contact »…(cf Danse Contact Improvisation)!
Ce temps d’improvisation repose sur l’importance de la qualité d’écoute (de soi, de l’autre, et en périphérique)
S’est se laisser jouer, danser, perturber par la mise en jeu mouvementée, silencieuse ou mystérieuse, avec les autres cops, et le nôtre.
 

Le Clown:

Toujours un passage par la naissance du clown, plusieurs même. Toujours un lien de conscience avec les sensations internes et externes du corps. Toujours des explorations intimes et ludiques de nos états de corps et d’être!! Et la dimension d’ouvrir l’espace du possible, de s’offrir, pour accéder à toujours plus de liberté d’expression. Ensuite, place à la mise en jeu: dansée, chantée, contée ou racontée. Sur le fil du sensible et des fragilités qui font force. Sur le chemin du plaisir, jusqu’à l’extase de se sentir « traversé par », de frémir partout là où ça se libère, pour simplement « vivre », ce qui se présente sous le nez;) Des temps de passage en solo, beaucoup d’exploration en duo, et des explorations à plusieurs! Pas de recherche de personnage. La porte reste ouverte au tout-venant, sous toutes ces formes, dans tous ses fonds…

 La Danse Singulière: « Danser 

Quand la danse se libère de la référence obligée aux pas à apprendre, à respecter et à suivre 

Alors redevient possible un rapport plus personnel et vivant à la danse et à ses codes.
Alors émerge la possibilité de danses plus singulières.
Alors, la danse redevient une aventure de libération.
 
Danser sa vie. Pour le plaisir de la mise en jeu du corps. 
Pour l’aventure unique que représente chaque danse quand elle s’affirme manière de vivre, de respirer et de penser.
 
La Danse Singulière, un voyage en liberté …
 
La danse d’improvisation favorise cette démarche.
Également la structure de la situation où écouter corporellement les musiques proposées.
 
La Danse Singulière ne propose pas une approche technique.
Mais de retrouver la danse comme manière d’exister et d’explorer sa propre existence. » 
 
(Marc Guiraud, créateur et animateur de ce dispositif depuis 30ans)
 

La situation est structurée par un rituel alternant temps d’improvisation individuelle et collective, et temps de prolongement de l’expérience par une invitation à la parole.

Ce dispositif s’adresse à toute personne intéressée, qu’elle ait ou non déjà dansé, quelles que soient sa condition physique et ses limitations corporelles éventuelles : aucun niveau préalable n’est requis.

Ce stage ne propose pas une approche technique mais un espace et un temps pour rencontrer encore et par le corps, la danse comme manière d’explorer sa propre existence.

Le parcours de ce stage durant les 7 jours s’appuiera donc sur ces trois domaines, chacun dans leurs spécificités, jusqu’à ce que celles-ci se perforent l’une l’autre, qu’elles s’influencent, se mélangent, et qu’elles co-créaient ensemble!

La vie quotidienne prendra aussi son temps, pour préserver une bonne respiration dans tout ça, des temps de repos ou de balade nécessaires…
Tout cela dans le bain de la grande Jam de la Vie!!! »
 
Contact : Maëlle 06 52 31 89 52