Se Mettre en Scène 29 avril-2 mai

animé pat Laurent Gibeaux

Champs exploratifs du son, de la voix // dynamique de l’espace et du geste –

Dans ce module d’approfondissement, je vous propose de voyager et prendre plaisir au son du corps humain. L’on peut imaginer aisément que le son de la voix n’est pas dédié uniquement comme support du langage, c’est pourtant ce que nous faisons dans la majorité du temps. Le son ressemble beaucoup au toucher. Il atteint et fait vibrer les corps, mais à distance. Il voyage à travers l’espace et évoque des réponses haptiques. Il peut quitter notre corps et voyager loin de nous. Nous n’avons pas besoin de nous en saisir, ni de le tenir. Et une fois émané, il est hors de notre contrôle.

Nous voyagerons donc à travers les processus exploratifs des arts somatiques pour développer un champ large et riche en expérimentations vibratoires et sonores.

Le soutien d’outils d’hypnotiques viendra s’accorder et résonner avec le temps, comme un mode de présence actif ouvert à la fois sur le monde et sur soi. Ce temps passé sur le son permettra d’envisager de nouvelles pistes pour nos danses improvisées et offrir de nouvelles possibilités pour enrichir nos dialogues dans la danse improvisation, le contact-impro, jusqu’à l’écriture instantané du mouvement.

Dates : Arrivé jeudi 29 avril 2021 entre 17 h et 18 h // Départ dimanche 2 mai entre 17h et 18 h

Tarif : Frais Pédagogiques : 135 euros tarif plein / 125 euros tarif réduit + Hébergements : entre 15 et 19 euros – Repas partagé

Inscriptions : 50 euros d’arrhes (demande des informations par mail ou téléphone) – 0614715547 – gibb.box@gmail.com – https://www.facebook.com/SeMettreEnScene/

Musicien, je me forme à la danse dans les années 90, obtient le D.E en danse contemporaine en 2004 et suis certifié en Arts et Educations somatiques par les outils du Body-Mind Centering® depuis 2015. Danseur, pédagogue et chorégraphe à travers la compagnie Spiral ’O Vent (Montpellier) que je crée en 2006, je collabore également avec des compagnies nationales en tant qu’artiste chorégraphique entre 2004 et 2014. Depuis 2013 ce sont les  arts somatiques à travers le BMC®, puis les techniques liées à l’auto-hypnose pour la création  qui viennent soutenir mon travail sur le corps. Redéfinir pour  chacun les processus moteurs liés au mouvement, améliorer les capacités sensorielles, réaugmenter les potentialités corporelles et se réinventer, ces bases de recherches deviennent le fondement de ma pratique que j’intègre dans l’improvisation, le contact impro, l’écriture spontanée ou la chorégraphie. Depuis 2019, je mets en place «  Se mettre en scène », modules d’intégrations permettant à  tous ceux et celles qui  le souhaitent d’aller plus loin dans l’engagement du corps et de l’esprit.