Sacrément clown 21-29 octobre

proposé par Maëlle Perroto
Contenu: 
Plusieurs années que cette thématique mijote, mûrie, et s’éclaircit!
Si souvent et depuis si longtemps plongée dans l’état de « grâce » de l’être clown, et par la même, dans un espace-temps « hors temps », dans une Présence bien plus vaste que celle qui se fait juste corporellement sentir, dans un lien de grande justesse à chaque micro-geste, son, mot…comme s’il n’y avait alors plus rien à saisir, ni à dire, ni à faire, ni même à vouloir!
Cet état de « grâce », émerge lorsque « chausser un nez » devient un acte de Foi (au sens large!), et de reliance à la grande Présence!
Chacun d’entre nous entretient un lien avec le « Divin », quel qu’il soit, et aussi inexistant semble t’il!
 
« Être clown » c’est la possibilité de prendre un peu, voir totalement, le large avec notre personnage identifié, nos rôles et nos masques dans la société « humaine », et s’ouvrir aux couleurs illimitées que révèle la mise en jeu du clown!
C’est s’extirper du sillon, s’évader de nos cages si bien gardées, s’aventurer dans ce qui semblait « inconnu », et qui pourtant apparait comme nous ressembler et nous rassembler davantage!
C’est rencontrer une grande Liberté d’être!
C’est une sorte de décloisement de l’esprit, et très certainement une autre façon d’être au monde.
 
Pour aller à la rencontre de ce « Clown Sacré », et sacrément relié (!), nous emprunterons des chemins divers et variés, pour ne rien « cloisonner » dans cette recherche individuelle et collective.
Autant dans les temps de méditation, que dans les préparations, propositions de jeu, explorations scéniques, et rituels, nous traverserons avec curiosité toutes sortes de courants dis « religieux » ou « sacrés ». 
Ceux que je proposerai, et ceux qui vous viendront…
 
L’histoire du Clown, dans sa première apparition au monde, est celle de l’Heyoka, clown sacré amerindien!
Nous prendrons donc aussi le temps d’explorer cette spécificité originelle:
 
« L’ Heyoka est un fou sacré, un clown avec beaucoup de puissance. Un symbole de l’esprit « contraire », qui fait tout à l’envers. Il est le yin et le yang, la tristesse et le rire, le bon et le mauvais, le sérieux et l’humour, l’équilibre et le déséquilibre: tout en un.
L’ Heyoka a d’étranges et d’énormes pouvoirs: il fait rire tout le monde avec son drôle de comportement contraire, et peut être aussi intimidant qu’imprévisible.
 
Lorsque ce « clown » apparait dans le « récit de la Création », il joue un rôle important pour l’émergence du « peuple » dans le présent. 
Il devient un guide et un gardien du rituel.
 
Il pose les questions que d’autres tiennent à dire, et dit sans peur de parler: blagues, jeux de mots, et satire sont ses formes d’humour et ses outils d’enseignement.
Ce clown montre les limites et les limites du monde en allant au-delà, agissant d’une manière non – ordinaire, et dans des comportements contraires aux instructions ordonnées du mondes de la peur et de l’interdit.
Il montre le côté sombre, le côté lumineux, il nous montrent que la vie est dure, et que la vie peut être plus facile. 
Il est plein de contradictions: un mélange d’innocence et de sagesse, qui parle comme un «sage-prêtre ».
Il incarne à la fois le ridicule et le sacré.
Ainsi, en faisant le contraire de ce que font tous les autres, « en dépit du bon sens », et du sens qui mène au pays des morts, l’ Heyoka ne fait qu’exprimer la relation étroite qu’il entretient avec l’Autre Monde – un monde où les lois mêmes de la physique s’inversent. 
L’Heyoka ne connait pratiquement aucune limite. Certains indiens n’hésitant pas à prétendre que les Heyokas sont plus puissants qu’une bombe atomique ! 
Ce sont…de sacrés clowns « sacrés »!! « 
 
 
 Et c’est tout cela même qui pourrait nous parler de ce lien intrinsèque qui nous unit à l’immensité des possibles, à cette possible re-création de soi, à cette guidance d’une grande intelligence qui nous ouvrira les « portes de sésame », en s’abandonnant à ce qui frémit de nous embarquer haut et loin…plus loin que ce qu’on croyait impossible!!
 
 L’envie de faire s’entre mêler plus consciemment ces deux espaces: celui du clown en jeu, et celui de la grande Présence à l’œuvre dans le jeu du clown!
 
Des temps de partage, d’écriture et de lecture autour de cette thématique du Clown et du Sacré, seront au rdv chaque jour…pour nourrir le jeu, la pensée, et approfondir le lien avec ce qui semblerait parfois si « mystique »!
 
Quelques soient tes horizons, viens donc te frotter à « ce qui sera », lorsque tu seras dans Ses bras!
Tarif: accompagnement 330euros (tarif réduit possible!)
+ Hébergement: entre 15 à 19 euros/nuit (selon hébergement).
+ Nourriture: 150 euros/pers (8 repas du midi et 8 repas du soir)
 

Inscription: m’envoyer un mail avec NOMPRENOMadresse postale et tel…et quelques mots sur ce que vous souhaiteriez nommer de votre lien avec le Clown, et d’autre part avec la « spiritualité »/ le « divin » / le « sacré, dans votre vie.

PS: Je ne demande pas d’arrhes! Je fais confiance à votre élan, et à l’engagement qui s’en suit!

Si d’aventure, vous ne pouviez plus participer, merci de me prévenir au plus tôt. Et si le désistement a lieu moins d’un mois avant le jour J du stage, et que personne ne peut vous remplacer, je demanderai un participation « libre et consciente », pour les frais engagés!

participation « libre », dans la conscience des frais engagés pour moi, et éventuellement de la cuisinière (moins d’une semaine avant le début du stage).

*Vous recevrez un mail d’ « Organisation » début Octobre, avec les coordonnées des un-es et des autres, ainsi que toutes les infos nécessaires.

Contact : Maëlle 06 52 31 89 52

Wuo taï 18-20 novembre

animé par Boris Desvignes
 
 

Programme en cours

Hébergement : chambre de 17 à 21 €/nuit – Réservation nécessaire à gite@faragous.com ou sur formulaire de contact
Repas : en autonomie (une cuisine est à disposition sur place)
Infos/inscriptions : Boris Desvignes 06 79 68 65 39. lesmainsdeboris@gmail.com
Messenger : Les Mains de Boris
Public : Limité à 18 participants.
Ce stage s’adresse à toute personne souhaitant expérimenter dans l’écoute subtile et l’expression du corps à travers le toucher, la danse et le Tao.
Pas de prérequis côté condition physique. Si inquiétude, me consulter.
Débutants bienvenus.
VOTRE ANIMATEUR :

Je m'intéresse aux mondes de la danse, du TAO et du massage. En perpétuelle recherche autour de la thématique du soin par le geste, c'est tout naturellement que jeme tourne vers le WUO-TAÏ, ou ostéo-danse. Cette pratique émergente, à mi-chemin entre approche corporelle et énergétique, « faire » et « laisser faire », entretien du corps et soin, répond alors à son besoin d'exprimer le beau dans le geste, pour soi et pour l'autre, dans une énergie Yin. Je le donne en séances individuelles et aime le transmettre.

VOTRE ACCOMPAGNANTE

Pour ce stage nous aurons l'immense joie d'être accompagnés par Cécile Meunier. Femme de cœur, d'esprit et de douceur passionnée du mouvement.
Magnétiseuse, Yogi et cavalière cette praticienne amoureuse du Wuo-Taï accompagne humains et chevaux dans leurs chemins.

Nous aimons mêler nos énergies, très complémentaires, pour s'accompagner en Wuo-Taï. Ce sera notre 4ème stage ensemble. "On ne change pas une équipe qui gagne" 😎🤣
Le WUO-TAI
« Donner ce que l’on reçoit… Recevoir ce que l’on donne… »
Le Wuo-Taï est une pratique de soin corporel qui vous transporte dans un océan de douceur et de fluidité, rappelant l’univers aquatique. Tout en mouvements elliptiques qui se propagent tels une vague dans le corps du receveur, il délie le corps, redonne de l’espace aux organes et amène une profonde relaxation. Sa précision permet des régulations et ajustements profonds, aux niveaux articulaires, musculo squelettique, viscéral ou encore des fascias. Il agit aussi sur la sphère énergétique, via une approche moderne des méridiens. C’est une pratique très douce qui génère un grand lâcher prise, tant pour celui qui donne, que pour celui qui reçoit.
« Ce qui me touche dans le WUO TAÏ, c’est la sensibilité dans l’art de faire voyager le geste, d’amener la libération des cellules vers leur plein potentiel »
Continuer la lecture de « Wuo taï 18-20 novembre »

Danse-voltige et poésie du geste 19-25 février

animé par Muriel Migayrou et Sylvie Souvairan, Pépi Morena Formation

Le corps-paysage, ancrage et envol

Comme un voyage au coeur du corps, la danse se déplace dans le paysage qui se crée, éphémère.

Être paysage, être végétal, être animal, être minéral, le rapport au temps et à l’espace se transforme. Être récepteur, émetteur, c’est une histoire d’ondes…    Dans le paysage, tout est juste, à sa place.   Circuler entre terre et ciel. Se relier et mieux savoir d’où l’on vient, pour aller rencontrer l’inconnu.

Modalités du stage : Arrivée le samedi 19 février  à 17h00, début du stage à 18h30. Départ vendredi 25 février  à 15h après le rangement.

Tarifs : nous consulter. Hébergement possible sur place, avec une cuisine à disposition. Réservations :   www.faragous.com

Contact : 06 52 02 58 23 et 06 31 54 45 52/ mel : danse.voltige.poesie.du.geste@gmail.com/

sites internets danse-voltige-poesie-du-geste        Pépi Morena formation

Sylvie Souvairan : chorégraphe, danseuse, formatrice en danse voltige, contact-improvisation.


Muriel Migayrou : danseuse,pédagogue du mouvement, praticienne certifiée de Body-mind Centering® .

LA FORMATION

Direction pédagogique de la formation :       Muriel Migayrou & Sylvie Souvairan
Type : Action d’acquisition, d’entretien ou de perfectionnement des connaissances.
Domaine disciplinaire : 133 arts du spectacle.
Durée : 210 heures, chaque stage de 35h se déroule sur 6 jours consécutifs.

Référencée sur les Carif-Oref : https://www.meformerenregion.fr/formations/565532

Possibilités de prise en charge : Notre formation est référencée par Datadoc et peut être prise en charge dans le cadre de la formation professionnelle (renseignez-vous auprès de votre OPCO). Elle peut aussi être financée par le biais de votre entreprise, par Pôle Emploi. N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.

Stage :                                                  Le corps fluide, paysage en mouvement.

Stage :                                                                           Dialogue avec la gravité.

Stage :                                   Le souffle, l’espace du dedans, l’espace du dehors.

Stage :                                                                 Le corps en jeu, l’élan, le désir.

Stage :                                                         Le corps paysage. Ancrage et envol.

Stage d’approfondissement :         Traversée du Temps, mémoire et co-présence.

La formation consiste en ces six stages, le suivi individuel et l’accompagnement du projet personnel.

Mode d’enseignement : présentiel (selon les moments en présence de l’une ou des deux formatrices) et travaux personnels à remettre.

Effectifs : 5 à 12 participants pour les stages

Pré-requis :  Un entretien téléphonique avec l’une des deux formatrices. Il n’y a pas de niveau préalable requis. Une pratique corporelle régulière ou une expérience dans le domaine sont bienvenues.